Définition de l’Ayurveda

En sanskrit, ” Ayur ” signifie la vie, et ” Veda ” la science ou la connaissance. Créée par les Rishis, les Sages de l’Inde classique, l’”Ayurveda “peut donc se traduire littéralement par ” Connaissance de la vie ou de la longévité “.

L’ayurveda n’est pas seulement une médecine appuyée sur une profonde pensée philosophique, clinique et thérapeutique, il s’agit aussi d’une vision philosophique et spirituelle de grande ampleur liée à l’observation de la nature. L’ayurveda, qui est aussi défini comme “la médecine traditionnelle indienne”, est le système de soins le plus ancien au monde et aussi l’un des plus complets.

A la différence de la médecine allopathique, pratiquée en Occident et basée sur l’avancée de nouvelles branches du savoir et de la recherche scientifiques, l’Ayurveda est fondé sur des principes permanents et éternels concernant l’individu et sa relation avec la nature. Selon cette science ancestrale la vie est une perpétuelle interaction entre le corps, les organes de sens, la pensée et l’âme.

L’Ayurveda dispose d’une vaste gamme dessins pour le corps et l’esprit qui vont de la méditation aux massages, du Yoga aux programmes de détoxication et de remèdes naturels à bases d’herbes pour traiter de nombreuses pathologies.

L’Ayurveda se concentre sur la prévention et le style de vie et recommande de vivre en harmonie avec soi-même et les autres.

L’Ayurveda se donne 4 objectifs :

-prévenir les maladies
-prendre soin de la santé
-garder la santé
-promouvoir la longévité

Cette ancienne science est reconnue par l’OMS (organisation mondiale de la santé) depuis 1982.

La théorie des 5 éléments :

L’Ayurveda est fondée sur la théorie des “Panchmahabhuta”, les 5 éléments (éther, air, feu, eau et terre) qui composent et constituent la totalité de l’univers. On retrouve ses 5 éléments aussi bien dans le macrocosme que dans le microcosme : comme l’univers, être vivant est composé de ces éléments dont l’assemblage en proportions variables détermine les caractéristiques de tout ce qui existe. Selon l’Ayurveda, tout est énergie, une énergie qui se manifeste d’abord sous forme d’Esther (Akasha) le vide, l’espace interplanétaire. Cette énergie invisible, en se condensant, donne naissance à l’Air (Valu). Encore plus condensée, elle devient Agni, le feu. La transformation suivante donne Pas : l’eau, élément très adaptable qui prend la forme de son récipient. L’ultime manifestation de l’énergie est Prithivi, la terre, la matière dans son état solide.

Ces 5 éléments sont tous présents dans le corps humain. Ils se combinent pour former trois forces dynamiques nommées DOSHA : VATA, PITA, KAPHA.

VATA DOSHA : le principe né de la combinaison des éléments Ether et Air. Vata dosa contrôle tous les mouvements physiques, biologiques et mentaux. Il contrôle aussi le système nerveux.

PITA DOSHA : le principe né de la combinaison des éléments Feu et Eau. Il s’agit de l’énergie calorifique et du feu digestif, l’énergie de transformation des aliments. Elle assure la thermorégulation de l’organisme. Quand le feu digestif est puissant la maladie ne peut survenir.

KAPHA DOSHA : le principe né de la combinaison des éléments Eau et Terre. Kapha est le fluide, il s’agit du Dosha qui conduit l’eau au niveau digestif, articulaire. un corps sans eau est sec et malade.

Selon l’Ayurveda lorsque le jeu de ces trois forces est articulé de façon harmonieuse, l’organisme reste en bonne santé. L’un des buts de l’Ayurveda consiste à maintenir cet état idéal qui nous permet de nourrir la vitalité et conserver une bonne résistance en cas de maladie.

“Source : Yogsansara”

Pas de commentaires

Participer à la conversation

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.