Se protéger des premiers refroidissements

Se protéger des premiers refroidissements :

L’inhalation sèche aux huiles essentielles protectrice des voies respiratoires :

A la fois curative et préventive lors des premiers signes de refroidissement, l’inhalation sèche aux huiles essentielles  possède une action désinfectante sur tout l’arbre respiratoire à conditions de mettre les bonnes huiles essentielles et dans les bonnes doses.
Les propriétés antimicrobiennes, anti-inflammatoires et décongestionnantes des huiles essentielles bio de lavande fine, niaouli, pin sylvestre, menthe poivrée et thym à linalol  vont contribuer à libérer les voies respiratoires. Vaporiser 2 à 4 pressions du mélange dilué dans alcool à 40 degrés sur un mouchoir en coton et inhaler profondément pendant 1 minute.
Vaporiser également sur l’oreiller avant le coucher. (dilution à 5% conseillée soit 63 gouttes  H.E AA ,QSP 50 ml d’alcool)

Autre : sur prescription d’un professionnel ou préparation aromatique prêt à l’emploi en pharmacie ou magasin spécialisé.

Déconseillé aux femmes enceintes, enfants, asthmatiques et épileptiques. En cas de doute, consulter votre médecin.

Conseils complémentaires :

En préventif -> formule pour stimuler l’immunité

Dans 30 ml de base pour massage, ajouter 10 gouttes H.E Ravintsara 10 gouttes H.E Niaouli 10 gouttes H.E Arbre à thé

Appliquer en massage sur le torse et le dos, 1 à 2 fois par jour pendant 5 jours

-> en complément, 2 gouttes de H.E de Ravintsara pur à appliquer sur la face interne des poignets et des chevilles.

En curatif -> formule antiseptique des voies respiratoires

Dans une tisane de Thym sucrée avec 1 cuillère à café de miel bio, contenant 1 goutte H.E Encalyptus globulus 1 goutte H.E Eucalyptus radiata 1 goutte H.E Laurier noble 1 goutte H.E Myrte rouge

A boire 2 fois par jour, entre les repas, pendant 5 jours

-> formule contre la fatigue Dans 30 ml de base pour massage, ajouter 12 gouttes H.E Pin 12 gouttes H.E Sapin 6 gouttes H.E Térébenthine

Appliquer en massage le long de la colonne vertébrale et au niveau des lombaires.

Conseils associés Homéopathie :

Renforcer et optimiser les défenses immunitaires

Prévention de la grippe et des symptômes grippaux -> Influenzinum 9CH 1 dose par semaine pendant 3 semaines, puis 1 dose par mois
En alternance avec Thymuline 9CH, 1 dose par mois

Eviter un syndrome toxique et soutenir les défenses -> Serum de Yersin 9CH 1 dose par mois

Eviter la fragilité pulmonaire et les récidives -> Aviaire 9CH, 1 dose par mois Protocole à suivre jusqu’en mars

Complémentaire gemmothérapie :

Carpinus betulus BMG 1D Rosa canina BMG 1D Ribes nigrum BMG 1D

Complémentaire de terrain lithothérapie :

Chalcopyrite D8 Pyrolusite D8

Phytothérapie :

Action immunostimulante -> Echinacée
Action anti-inflammatoire et fébrifuge -> Achillée Millefeuille

Action antiseptique des voies respiratoires -> Eucalyptus

Action apaisante des voies respiratoires -> Plantain
Action stimulante et analgésique -> Romarin
Action tonique -> Ginseng – Gingembre

Nutrithérapie et micronutrition :

Prévenir les refroidissements, les affections ORL et les états grippaux

Augmenter la résistance de l’organisme et renforcer le terrain

Potentialiser les défenses immunitaires

-> Oligo-éléments : Manganèse – Cuivre – Zinc – Sélénium – Magnésium
-> Vitamines C et D
-> Vitamines du groupe B (cofacteurs enzymatiques)
-> Acides gras essentiels oméga 3, oméga 6 (phénomènes inflammatoires) -> Pré et Probiotiques (qualité de la flore intestinale – intégrité de la muqueuse intestinale)

Avoir une bonne hygiène de vie -> limiter la consommation de sucre raffiné, de sucreries et diminuer la consommation de graisses animales.

Source : Dr Michel Crevenat, Pharmacien

Pas de commentaires

Participer à la conversation

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.